MarchésOnline.com la grande adresse des appels d'offres

Connexion compte

bannière informations navigateurs

Acheteurs

Entreprises

Vos questions, nos réponses

Comment faire du sourcing pour un marché public ?

Si l’acheteur ne connaît pas ou peu le secteur d’activité relevant de l’objet du marché qu’il envisage de lancer, il existe différentes techniques pour lui permettre d’établir dans les meilleures conditions possibles son cahier des charges.
Pour préparer la passation d’un marché public, l’acheteur peut effectuer des consultations ou réaliser des études de marché, solliciter des avis ou informer les entreprises de son projet et de ses exigences. Il s’agit du sourcing (ou sourçage) (article R.2111-1 du Code de la Commande Publique).
Le sourcing, ou études et échanges préalables, est une pratique qui permet aux acheteurs de solliciter les entreprises en amont des marchés publics. L’idée est d’éviter de rédiger un cahier des charges qui ne réponde pas, ou seulement en partie, aux capacités des entreprises et de minimiser ainsi le risque de voir sa consultation ne pas trouver de réponse adéquate, ou du moins, adaptée au besoin de l’acheteur. Si le besoin n’est pas bien défini, l’acheteur prend le risque en effet d’aboutir à des offres infructueuses.

Les intérêts du sourcing
Pour l’acheteur :
  • Permettre d’avoir une connaissance précise du marché, des opérateurs économiques, des solutions qu’ils proposent, notamment en matière d’innovations technologiques,
  • Permettre d’affiner la définition des besoins en améliorant les documents de la consultation (par exemple, la précision du bordereau de prix, l’exhaustivité de son contenu, les conditionnements, la nature des produits…), de mieux connaître les raisons d’un faible taux de réponse à une précédente consultation.
Pour l’entreprise :
  • Permettre de se faire connaître auprès de l’acheteur en cas de premier contact,
  • Permettre d’obtenir des informations pour une prochaine consultation.
Pour identifier les entreprises, l’acheteur peut utiliser des plates-formes de référencement de fournisseurs, comme la solution E-fournisseurs de Marchés Online par exemple. Il peut ensuite les solliciter pour réaliser des entretiens. Chaque entretien devra faire l’objet d’un contre-rendu, pour tracer les rencontres avec les entreprises et le contenu des échanges.
Le sourcing n’est pas une procédure de consultation : ce n’est pas un acte d’achat.
Les renseignements et documents récupérés lors du sourcing serviront de « matière » pour permettre à l’acheteur d’optimiser la rédaction de son cahier des charges.
L’acheteur ne peut pas se servir des données recueillies auprès des entreprises qui ont participé au sourcing pour créer un cahier des charges orienté, de manière à satisfaire une entreprise en particulier, provoquant ainsi une distorsion de concurrence.

Inscrivez-vous pour bénéficier de l’ensemble des services de Marchés Online

Comment analyser les candidatures d'un marché public ?

Comment faire suite à un marché public infructueux ?

Comment gérer la phase d'exécution d'un marché public ?

Comment rechercher un avis de marché sur Marchés Online ?

Quelles sont les dernières actualités liées à la réglementation ?

Retour à la liste complète des rubriques